Comment économiser pendant le Black Friday !

astuces budget et black friday

Comment économiser pendant le Black Friday, une période aussi propice à la dépense ? Voilà un bien étrange paradoxe !

Pour mettre le Black Friday à votre service, vous devez être le maître de vos achats. En ce mois de novembre 2019, à la veille de Noël, les commerces (petits et grands) font tout pour augmenter leur chiffre d’affaires en vous proposant des bons plans et des achats à prix réduit.

Les affaires des uns seraient donc censées faire le bonheur des autres. Les commerçants vous font des cadeaux avec des remises importantes, et vous leur faites gagner de l’argent en achetant leurs produits. Tout le monde est content !

Mais, si l’on se place du côté « astuces budget », alors il faut mettre de la raison sur vos dépenses, là où les émotions pourraient prendre l’ascendant.

Le Black Friday, c’est une astuce marketing !

Astuces budget et marketing

Si je vous dis que les commerçants ont pour but de vendre, vous me direz que c’est une banalité. Mais je préfère le rappeler. Ils gagnent leur vie en proposant des produits qui répondent à des besoins, aux vôtres, aux nôtres, etc. Mais une des stratégies commerciales consiste aussi à créer ce besoin chez la plupart des acheteurs, en rendant le produit irrésistible, soit par son utilité, soit par son prix, ou toute autre astuce.

Parmi elles, on trouve le Black Friday ! Il y avait déjà les soldes à certaines périodes de l’année pour écouler les invendus de la saison. On pouvait également trouver les promotions du moment pour vendre les derniers produits d’une gamme. Dites-vous toujours que derrière une opération comme celle-ci, le commerçant y gagne, sinon, il ne le ferait pas. Le Black Friday permet donc aux commerces de vendre plus que d’habitude. Et si c’est moins cher (réellement), alors il s’y retrouve sur le nombre de ventes.

En disant cela, je ne leur fais pas de reproches. Je parle de leurs intérêts que j’aurais également si j’étais un des leurs. Du côté business, je ferais en sorte de vendre le plus de produits possible. Mais dans cet article, je me penche du côté de votre gestion financière et du budget dont vous disposez.

Le Black Friday active les émotions !

Les émotions sont à la base de toutes nos actions.

Réfléchissez à votre état à l’annonce de jour si particulier ! Fermez les yeux, visualisez les scènes qui vous viennent en pensée, ressentez les émotions ! Prenez une ou deux minutes avant de passer à la ligne suivante et faites-le réellement.

Si vous êtes comme moi, vous vous êtes vu en train d’acheter l’objet qui vous fait le plus plaisir en ce moment, le produit dont vous rêvez. Selon que vous êtes une femme ou un homme, cela pourrait être un super parfum, un bijou hors de prix, une montre, une console de jeux, un mobile dernier cri, ou un produit high-tech irrésistible. Vous le voyez, vous souriez, il vous tend les bras, vous avez envie de le prendre, de le porter, de l’utiliser. Le sourire prend place sur votre bouche et les rides de la joie s’installent sur votre visage. Votre cœur bat plus vite. Vous vivez un moment de plaisir intense.

Les marqueteurs le savent et jouent sur vos émotions ! En vous proposant des offres irrésistibles, ils déclenchent des achats impulsifs. Ils jouent sur deux leviers psychologiques puissants que sont l’urgence et la rareté !

L’urgence, le Black Friday est limité dans le temps

L’urgence : parce que les dates du Black Friday sont définies et limitées, vous devez prendre une décision dans la minute. Vous n’avez donc pas beaucoup de temps pour vous décider. Et lorsque le temps de décision est limité, alors, on prend des décisions souvent moins bonnes que si on avait pris le temps de réfléchir.

La rareté est générée par l’augmentation des demandes

La rareté : elle est induite par deux choses. D’une part, tous les produits ne sont pas en promotion ce jour-là, ce qui rend celui qui l’est plus attractif. D’autre part, de nombreux clients vont se présenter ce même jour pour profiter de la réduction des prix du jour. Il risque donc d’y avoir plus de demandes que de produits. Si vous ne le prenez pas maintenant, vous prenez donc le risque de passer à côté parce que c’est un autre qui en bénéficiera. Naturellement, nous détestons passer à côté d’une opportunité ou de perdre une occasion.

La période de Noël vient s’ajouter à ces leviers psychologiques puisque nous avons tous, en ce moment-là, des achats à faire pour nos familles, nos proches et amis. Et, dans de nombreux cas, nous n’avons pas encore trouvé les idées de cadeaux pour les uns et les autres. Nous partons même dans les magasins avec la pensée que les idées viendront à nous. Le terrain est idéal pour les commerçants, pour générer chez nous des achats compulsifs en nous persuadant de faire des bonnes affaires !

Profiter pleinement du black Friday

Les achats compulsifs sont vos pires ennemis si vous cherchez à mieux gérer votre budget. Et le Black Friday peut devenir un terrain favorable à vos pires ennemis si vous ne mettez pas en place des stratégies pour vous protéger.

Vous l’avez sûrement compris, cette période pourrait vous faire dépenser plus que ce que vous avez prévu, du fait que toutes les offres sont transformées en opportunités irrésistibles. C’est la raison pour laquelle il est difficile d’économiser pendant le Black Friday !

« Si vous n’achetez pas maintenant, vous perdez l’opportunité de faire une affaire »

Mais vous pouvez mettre le Black Friday à votre service en restant dans votre dynamique de gestion et d’économie. Et pour résister à ces tentations, il faut mettre en place quelques stratégies.

A qui voulez-vous faire un cadeau à Noël ?

Faire des cadeaux de noël à ses amis

Cette première question me semble la plus importante quand on veut tenir un objectif budgétaire. En fonction du nombre de personnes à qui vous voulez offrir des cadeaux pour les fêtes, votre budget va inévitablement varier.

Certainement que vous aimeriez offrir un cadeau à toutes les personnes qui vous entourent, mais cette idée peut sembler un peu loin de votre réalité budgétaire surtout si vous faites partie de ceux qui comptent méticuleusement leurs sous pour boucler les fins de mois. Pourtant, votre générosité a quand même envie de s’exprimer.

Alors en fonction du nombre de personnes, vous pouvez définir des priorités. En premier lieu, vos enfants et vos parents sont les personnes à ne pas manquer, surtout le soir du réveillon. En second lieu, vos nièces et neveux, votre meilleur-e ou ami-e, puis quelques personnes proches que vous considérez être dans votre cercle restreint.

En fonction du nombre de personnes que vous aurez déterminé, vous allez adapter le budget, de façon équitable ou selon une répartition définie. Par exemple, vous allez certainement faire en sorte de répondre à la lettre du père Noël de vos enfants quitte à augmenter un peu leur part de budget, et diminuer un peu la part que vous voulez attribuer à vos amis, parce que vous voulez faire un geste qui signifie que vous avez pensé à eux.

Définir un budget pour vos courses de Noël

Faire ses comptes pour gérer son budget pendant le Black Friday
Comme d’habitude, on compte !

Maintenant que vous avez identifié les personnes à qui vous voulez offrir un cadeau, il va falloir définir un budget qui sera votre ligne à ne pas dépasser.  Quelle somme pouvez-vous allouer aux cadeaux de Noël ?

Cette somme doit être pensée avec vos possibilités et sans vous mettre dans une situation délicate. Par-là, je veux dire que si vous mettez six mois à vous rétablir financièrement de la période de Noël, c’est sûrement que vous avez été trop ambitieux par rapport à vos moyens réels. On pourrait alors questionner la raison qui vous pousse à faire des cadeaux aussi généreux au détriment de votre propre santé financière. Cette question pourrait être l’idée d’un prochain article, mais ne sera pas développée ici.

Penser les choses de façon globale vous donne une idée de la somme que vous pouvez attribuer à chaque personne. Par exemple, si vous pensez mettre 500€ dans vos cadeaux de Noël, alors vous pouvez envisager une répartition par individu. De toute évidence, avec une somme figée, la répartition par individu va varier selon que vous ayez dix personnes ou vingt personnes dans votre entourage. Vous passez de 25 à 50€ de budget par cadeau, ce qui ne permet pas les mêmes achats.

Par contre, si vous vous laissez aller aux objets qui se présentent pour les offrir à un nombre illimité de personnes, vous prenez le risque d’un dépassement de budget important.

« Fixez-vous un budget et tenez-le ! »

Identifier les cadeaux dont vous avez besoin

Vous avez listé les personnes qui vous tenaient à cœur, c’est très bien. Maintenant, vous allez choisir les cadeaux que vous allez leur offrir. Il ne s’agit pas d’être avare ou de garder votre argent pour vous. Il s’agit de vous faire plaisir en faisant plaisir aux gens que vous aimez sans vous mettre dans une situation financière difficile à rétablir.  C’est ici que se trouve l’enjeu.

En voulant faire plaisir, vous rentrez à nouveau dans des achats liés aux émotions. Et ces achats vous font perdre la raison. Donc vous enchaînez les dépenses, avec beaucoup de plaisir. Puis vous en oubliez les effets secondaires, d’après les fêtes. Ici, je vous invite à garder un semblant de raison pour faire des dépenses mesurées. Faites-vous plaisir, offrez des cadeaux, dans la limite de ce que vous pouvez faire.

À défaut de cadeaux identifiés, dans le cas où vous n’avez vraiment pas d’idées, bornez-vous à un budget maximum par personne. De ce fait, si vous trouvez une idée, mais qu’elle est vraiment hors budget, votre raison fait le travail de contrôle de vos émotions. Et ça, c’est bon pour votre porte-monnaie.

Enfin, restez fidèles à votre liste. Une dépense supplémentaire n’est pas une affaire, même elle n’est pas chère. Une dépense en plus, c’est toujours de l’argent en moins.

Connaissez le prix de ce que vous voulez acheter

Retenez bien ce que vous allez lire ici ! Pour que vous puissiez faire des affaires dans des actions promotionnelles, il vous faut connaître le prix de ce que vous voulez acheter. Les exemples sont nombreux en la matière et les émissions d’enquêtes sur la consommation et les commerces en parlent régulièrement. Les prix promotionnels ne sont pas toujours descendus ! Quelques infos en suivant ce lien.

Il arrive que le prix affiché soit le prix habituel et que le prix barré ait été remonté. Dans ce cas, vous ne faites aucun bénéfice. Le commerçant vend son produit au même prix que d’habitude, mais il en vend plus. Et je ne veux pas penser aux commerçants peu scrupuleux qui iraient jusqu’à le monter.

Pour faire face à cette problématique, il n’y a qu’une seule solution. Il vous faut connaître le prix de ce que vous voulez acheter. En dehors des périodes de soldes ou de promotions, renseignez-vous sur le prix du produit qui vous fait rêver et garder en mémoire cette information. Une fois le jour du Black Friday arrivé, vérifier le niveau du prix affiché. Qu’en est-il de l’évolution du prix par rapport à celui que vous avez noté en amont ? Si le prix est le même, alors, vous ne faites pas une affaire. Mais si le prix est inférieur, alors profitez-en pour vous faire plaisir avec un prix inférieur. Là, vous faites une affaire.  

Alors, prêt à faire des affaires au moment du Black Friday ?

Faire des affaires au Balck Friday, c'est faire plaisir avec raison.

Pour conclure avec cet article, ayez en tête que les commerçants sont toujours les gagnants. C’est d’ailleurs logique. Quel professionnel accepterait de perdre de l’argent en faisant son travail ? Pas vous, pas moi, personne en fait. Les commerçants, c’est pareil.

Donc quand ils font des offres commerciales, c’est évidemment pour vous faire penser que vous faites des affaires, mais c’est avant tout pour eux leur permettre d’en faire. Il ne s’agit pas ici de dénigrer ces professions qui nous permettent de vivre au quotidien en nous faisant profiter de produits et de services plus ou moins utiles. Rappelez-vous que je me place du côté de celui qui veut dépenser le moins possible, ou tout du moins, le plus efficacement possible.

Vous avez maintenant tous les éléments pour économiser pendant le Black Friday et profiter de cette période pour faire des affaires et optimiser vos dépenses. Rappelez-vous une chose : vous devez faire attention à votre comportement d’achat ! Sur ce, je vous souhaite un très bon black Friday 2019 et tous les prochains aussi !

Autres articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *