Actifs, passifs, deux notions indispensables

actifs passifs
Actifs, passifs, deux notions indispensables pour gérer vos finances.

Les actifs et les passifs sont deux notions fondamentales qu’il convient de mettre dans son lexique de consommateur éclairé. Ces notions de base sont surement connues de beaucoup d’entre vous. Mais encore une fois, pour les plus novices, c’est très important de les comprendre.

Nous allons donc parler de deux notions que l’on retrouve couramment dans le milieu de la comptabilité ou de l’entreprise, mais qui sont bien plus rares dans la gestion financière des comptes familiaux.

Un actif, pour activer vos finances !

Gagner de l'argent en achetant des actifs
Soyez actifs pour activer vos finances !

Dans le milieu de la finance, ou de l’entreprise, tout le monde sait de qui il s’agit lorsque l’on parle d’actif. Les actifs du bilan comptable concernent tout ce que possède l’entreprise : les locaux (le parc matériel, roulant, informatique et autre,…), les rentrées d’argent, les stocks, les créances diverses et les liquidités, etc.

Si on vulgarise un peu cette notion pour la rendre accessible et utile à l’espace familial, un actif devient alors un bien qui rapporte de l’argent quand vous le possédez. Il en existe deux sortes :

  • Soit c’est un actif improductif, c’est à dire qu’il prend de la valeur avec le temps.
  • Soit c’est un actif productif, qui génère un revenu pendant le temps que vous le possédez.

Dans certains cas, il peut être les deux à la fois.

En bref, retenez bien ceci :  

  • Un actif est un bien qui vous rapporte de l’argent
  • Un actif génère des revenus

Lorsque je dis qu’un actif active vos finances, c’est un moyen mnémotechnique pour vous rappeler que qu’un actif vous permet d’acquérir des revenus supplémentaires.

Plus vous dépensez votre argent dans l’achat d’actifs, c’est à dire dans des biens qui rapportent, plus vous augmentez vos sources de revenus. C’est un moyen de dépenser intelligemment. Poursuivez votre lecture, j’y reviens plus loin de façon plus pragmatique.

Un passif, pour faire fondre vos liquidités !

Les passifs pour faire fondre votre argent comme neige au soleil.

Toujours à partir du milieu de la finance, parlons maintenant un peu des passifs. En opposition aux actifs, tout ce qui représente les dettes de l’entreprise sont des passifs. De façon plus simpliste, tout ce que l’entreprise doit payer à d’autres, sont des passifs.

Si nous nous intéressons maintenant à votre espace familial, l’acquisition de biens passifs vous fait perdre de l’argent et c’est malheureusement très souvent la majeure partie de vos dépenses. C’est justement une des raisons de l’endettement de beaucoup de gens.

Pour votre avenir financier, il est très important de retenir ceci :

  • Un passif vous coûte de l’argent.
  • Plus vous avez des passifs, plus vous perdez de l’argent.

Les passifs ont tous la caractéristique de perdre de la valeur à partir du moment où vous les avez achetés. Dans certains cas, comme celui de la voiture, vous achetez un véhicule qui va perdre de la valeur au fil du temps, et vous allez devoir payer pour l’entretenir. Sans entretien, la durée de vie d’un véhicule est fortement diminuée.

Tous les objets de consommation courante répondent à ce type dévaluation : une voiture, une chaine hi-fi, un téléviseur, un meuble, une console de jeux vidéo, un jouet, etc. Tous ces objets perdent de la valeur dès l’achat jusqu’à leur remplacement.

Pour vous rendre compte, je vous invite à faire un petit exercice 

  • Faîtes l’inventaire de votre salon : les 10 objets les plus chers qui le composent
  • Additionnez le prix de chacun de ces objets au prix que vous avez payé
  • Regardez le marché de l’occasion pour ces mêmes objets
  • Calculez la différence entre le prix d’achat et le prix actuel.
  • Indiquez en commentaire de ce blog le résultat de vos calculs et le temps passé entre le prix d’achat et le prix actuel.

Pour une bonne santé financière, vous devez éviter de cumuler des achats de ce type.

Pourquoi distinguer les actifs et les passifs ?

Augmentez vos actifs, diminuer vos passifs ! C'est la base de votre enrichissement.

A ce moment de l’article, vous pourriez être tenté de me dire : « ok, j’ai compris la différence entre les actifs et les passifs, mais une fois que je sais ça, ça me sert à quoi ? ».

Ce sont des bases indispensables pour bien gérer vos dépenses et optimiser la façon dont vous allez gérer votre budget, et surtout si vous envisagez d’adopter une pratique de gestion plus stratégique.

Pendant de longues années, j’ai été ce consommateur ignorant qui a brûlé son argent en achetant des produits qui ne faisaient que perdre de la valeur. Aujourd’hui, il ne me reste presque plus rien de tous ces achats. Soit ils sont devenus obsolètes, soit je n’en ai plus eu besoin. J’aurais surement fait des choix différents en connaissant la différence entre des actifs et des passifs. Et c’est pour cela que je partage avec vous cet article et les quatre raisons qui justifient de s’intéresser aux actifs et aux passifs.

1. Savoir ce que vous faîtes de votre argent 

Vous restez libres de faire comme vous le voulez. Mais maintenant, quand vous aurez envie d’acheter un objet, vous pourrez prendre quelques minutes pour vous demander dans quelle catégorie votre achat se place. Si c’est un passif, en avez-vous vraiment besoin ? Si c’est un actif, alors vous faîtes une dépense qui va vous rapporter.

2. Mieux gérer la répartition de vos dépenses 

Maintenant que vous savez que les actifs rapportent et que les passifs vous coûtent, vous disposez de connaissances qui vous permettent de mieux répartir vos dépenses. Plus vous cumulez des actifs et plus vous augmentez votre capital. Pour mieux répartir vos dépenses, il faut diminuer les achats de passifs pour limiter la fuite de votre argent.

3. Augmenter son capital en faisant fructifier son argent

Les gens qui sont éduqués financièrement savent mettre leur argent à leur service en le mettant au travail. C’est ce qu’ils appellent faire fructifier leur argent et c’est un point que j’aborde dans l’article « Apprendre à économiser avec l’homme le plus riche de Babylone« . C’est à la portée de toutes les personnes qui se renseignent sur le sujet. Acheter des actifs, c’est un moyen de faire grossir votre capital, soit par l’augmentation de la valeur des biens que vous avez achetés, soit par la génération de petites rentes. On dit dans ce cas que les actifs génèrent des revenus passifs. Plus vous avez de petites rentes ici et là, plus vous êtes confortables sur le plan financier. Par exemple, les unes payent vos vacances, et les autres constituent votre épargne.

4. Diversifier vos revenus

La majorité des gens pensent qu’il faut un travail pour avoir un revenu, et c’est en partie vrai. Mais l’inconvénient, c’est que si l’on a plus ce travail, alors on a plus de revenu. Dans ce cas, nous sommes dépendants de ce travail, et ce, même si nous voudrions en changer ou le quitter pour une activité plus à notre goût. En investissant dans plusieurs actifs qui génèrent des revenus passifs, vous diversifiez vos revenus en plusieurs sources. Et si une des sources s’arrête, vous avez les autres en sécurité. Dans le cadre de la perte d’un travail, c’est moins difficile si vous avez des actifs qui continuent de vous rapporter quelques revenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *